La Croix Valmer
Pole de Plongee
sous-marine

Affiliation FFESSM N° : 05830378 FFESSM

wikipedia

Mythologie

Les divinités de la Grèce ancienne étaient de sacrés garnements et des vilaines filles, mal élevés, cruels, sans moralité, et les pauvres mortels étaient leurs jouets.
Et ça commence mal, l’ancêtre la grande Gaïa, née du Chaos, n’hésite pas à s’accoupler avec ses fils et on ne s’étonne pas que le résultat de son union avec son fils Pontos, dieu des flots, fut une divinité mal dégrossie qui elle-même épousât son frère Phortis et qui fut la mère de monstres marins divers. Ceto, car c’est d’elle qu’il s’agit, enfanta les gorgones, l’horrible méduse et aussi Scylla qui dans le détroit de Messine déchirait les bateaux des malheureux marins qui passèrent par là ; entre autre Ulysse.


Mais peu à peu elle s’assagit et bientôt Ceto enfanta des monstres nouveaux positifs, les baleines donnant leur chair et les dauphins sauvant des vies. Les Grecs vénéraient ces gentils monstres et Ceto est surtout connue pour être la mère des cétacés, c’est une des divinités marines primordiales des l’espace méditerranéen comme Poséidon ou Amphitrite.

Marie-Hélène THOMASSIN

Le nom de l'association n'a pas été choisi au hasard, Céto est à l'origine du mot Cétacé.

Céto

Dans la mythologie grecque, Céto, fille de Pontos (le Flot) et de Gaïa (la Terre), est une divinité marine primordiale.
Unie à son frère Phorcys, elle engendre de nombreux monstres marins (notamment les Gorgones et les Grées).

Céto vient du grec ancien Κητώ / Kêtố, "Monstre aquatique", de Κῆτος / Kễtos, "gros poisson, animal énorme vivant dans l'eau" et en particulier "baleine".
Céto est à l'origine du terme Cétacé.

Source des informations : Wikipedia

Gaia

Dans la mythologie grecque Gaïa, est une déesse primordiale identifiée à la "Terre-Mère".
Elle est l'ancêtre maternelle des races divines, mais enfante aussi de nombreux monstres.

Elle apparaît comme l'une des divinités anciennes ayant contribué à la formation du Panthéon grec.

Au commencement est le Chaos, une profonde crevasse, suivi par Gaïa et Éros (l'Amour).

Gaïa donne naissance dans un premier temps (sans intervention mâle) à :

Ouranos (le Ciel),
Pontos (le Flot marin),
et à Ouréa (les Montagnes et les haut Monts).

Unie à Ouranos, elle donne ensuite naissance aux Titans et Titanides (divinités de très grande taille),
ainsi qu'aux Cyclopes (bâtisseurs de murs colossaux, n'ayant qu'un oeil au milieu du front)
et aux Hécatonchires (monstres possédant cinquante têtes et cent bras).

Ouranos obligeait Gaïa à garder leurs enfants en son ventre, sinon il les jetait dans le Tartare.
Le dernier des Titans (Cronos), finit par émasculer son père à l'aide d'une faucille de silex que lui a fournie sa mère.
Le sang d'Ouranos féconde alors Gaïa, laquelle enfante les Érinyes, les Géants et les Méliades.
Fécondée ensuite par son fils Pontos, elle engendre les divinités marines primordiales : Nérée, puis Thaumas, Phorcys, Céto et Eurybie.
Avec Tartare, elle donne naissance à Typhon et, selon le pseudo-Apollodore, à Échidna.
D'autres maternités lui sont également attribuées.

 

Source des informations : Wikipedia

Olympe

Dieux de l'Olympe

Première génération

Au début il y avait le Chaos, qui engendra :
Éros, l'amour, le désir
Héméra ,la Lumière terrestre
Nyx, la nuit
Érèbe, les Ténèbres :

Érèbe engendra avec Nyx
Thanatos,
Hypnos, le sommeil
Éther, Lumière des astres

Gaïa , la Terre engendra :

Ouranos, le ciel étoilé,

il engendra, avec Gaïa :
Les douze Titans
Les trois Cyclopes
Les trois Hécatonchires

Ouréa, les Montagnes
Pontos, les flots,

il engendra, avec Gaïa :
Nérée
Thaumas
Phorcys
Céto
Eurybie.
Les nymphes,les forces vives de la nature
La Mer inféconde.
Tartare,

il engendra, avec Gaïa :
Échidna
Typhon
Dès lors, Cronos régna à la place d'Ouranos, et épousa sa soeur Rhéa avec qui il eut comme enfants :
Première génération des dieux olympiens
Hestia, déesse du foyer(restée vierge en dépit des avances de Poséidon et d'Apollon)
Déméter, déesse des moissons
Héra, déesse du mariage, et de la végétation(épouse légitime de Zeus)
Hadès, dieu des enfers et des morts
Poséidon, dieu de la mer et des fleuves
Zeus, roi des dieux, maître du ciel et de la foudre

 

Deuxième génération des dieux olympiens

De l'union de Zeus et sa première épouse Métis naquit :
Athéna, déesse de la guerre, de la sagesse et de la ruse

De l'union entre Zeus et Héra naquirent :

Héphaïstos, dieu de la forge, marié à Aphrodite.
Arès, dieu de la Guerre
Hébé, Déesse de la jeunesse

De l'union de Zeus et Déméter naquit :
Perséphone, reine du royaume des Ombres.
Elle fut enlevée par Hadès au royaume des enfers.
Déméter, désespérée, se retira dans la solitude et avec elle disparut la fertilité de la terre.
Zeus envoya Hermès, le messager des dieux, aux Enfers pour convaincre Hadès de libérer Perséphone.
Il accepta à la condition qu'elle mange un fruit qui la contraindrait à vivre aux Enfers un tiers de l'année.
Pendant ce tiers de l'année, Déméter se retire et la terre ne produit rien, il s'agit de l'hiver.

De l'union de Zeus et de Maïa (l'une des Pléïades, fille du Titan Atlas et de l'Océanide Pléioné, fille des Titans Océan et Thétys. Maïa symbolise la croissance) naquit :
Hermès, dieu de la richesse, du commerce, de la chance, il est aussi le messager des dieux

Source des informations : Wikipedia

Grées

soeurs, Dino (ou Deino ou Persis), Ényo et Péphrédo (ou Porphrédo ou Pemphrédo), filles aînées de Phorcys et de Céto.

Elles sont aussi appelées Graies ou Soeurs Grises.

Leur nom leur fut donné car elles étaient nées déjà ridées et avec des cheveux blancs. Elles n'avaient en outre qu'une dent et uno eil pour elles trois, qu'elles se partageaient à tour de rôle : tandis que l'une veillait et pouvait se restaurer, les deux autres dormaient.
Elles vivaient dans une grotte située très loin vers le couchant, dans un endroit où il faisait presque toujours nuit.

Elles n'apparaissent que dans une seule légende, celle de Persée :
le héros voulant savoir d'elles la résidence de leurs soeurs, les Gorgones, leur déroba leur oeil et ne leur rendit que lorsqu'elles lui eurent répondu.

 

Source des informations : Wikipedia

Gorgones

Issues de la mythologie grecque,il existe quelques subtilités et variantes concernant l'origine, l'apparence ou le nombre des Gorgones.
Filles des divinités marines,Phorcys et Céto, elles étaient généralement représentées comme des femmes à la chevelure faite de serpents entrelacés (il est dit aussi que seule Méduse possédait une telle chevelure).
D'autres représentations les montrent sous la forme de monstres dotés d'ailes et affublés de grandes dents.

On reconnait généralement trois d'entre elles:

Euryale
Sthéno
et la plus célèbre Méduse
Méduse est cette Gorgone qui avait la faculté de pétrifier quiconque oserait la regarder dans les yeux.
Elle eut la tête tranchée par Persée qui s'était servi de l'intérieur de son bouclier comme d'un miroir pour éviter son regard et la vaincre.
La légende raconte que Méduse était à l'origine une jeune fille dotée d'une grande beauté et d'une magnifique chevelure dorée dont elle était très fière.

Poséidon aurait éprouvé pour elle une telle attirance, qu'il se serait unie à elle dans le temple d'Athéna.
Offensée, Athéna aurait alors punie Méduse en la gratifiant de cette effrayante chevelure et en la rendant si hideuse que nul ne pourrait la regarder dans les yeux...
On raconte aussi que Persée aurait rapporté ensuite la tête tranchée de Méduse à Athéna qui la plaça sur l'Egide, son bouclier, lui transmettant ainsi ce mortel pouvoir de pétrification.

Méduses

Sthéno), la seule à être mortelle.

Fille de Phorcys et de Céto, et donc soeur des Grées, elle est une belle jeune fille dont Poséidon s'éprend.
Séduite ou violée par le dieu dans un temple dédié à Athéna, elle est punie par la déesse qui la transforme en Gorgone.
Ses cheveux deviennent des serpents et désormais son regard pétrifie tous ceux qui le croisent. (Selon certaines versions, c'est Aphrodite qui, jalouse de sa chevelure et de sa beauté, change ses cheveux en serpents.)
A la demande de Polydecte, Persée la décapite, aidé selon des sources plus tardives par Hermès et Athéna. De son sang jaillissent ses deux fils, Chrysaor, père de Géryon, et le cheval ailé Pégase, sur lequel Persée s'enfuit, poursuivi par les autres Gorgones.
Après l'avoir utilisée pour pétrifier Atlas, délivrer Andromède et tuer Polydecte qui retenait sa mère prisonnière, Persée offre à Athéna la tête de Méduse, que la déesse fixe sur son bouclier, l'égide.


Source des informations : Wikipedia